EXPOSITION, LIFESTYLE

PASOLINI ROMA

08/11/2013

| LE ROME DE PASOLINI A LA CINÉMATHÈQUE |

L’exposition Pasoloni Roma, qui se tient actuellement à la Cinémathèque, propose de parcourir chronologiquement l’arrivée du réalisateur à Rome en 1950 jusqu’en 1975.

Ces 25 ans de passion avec la ville nous montre comment il l’a filmée, parcourue, honorée.

/// C’est en six stations que le visiteur est amené à suivre à la trace le 25 ans de la vie romaine de Pasolini.

De 1950 à 1954 / Pasolini débarque à Rome avec sa maman. Partis avec rien, ils se retrouvent à être logés dans une maison de pauvre. Pasolini devient enseignant et commence à travailler sur son premier roman.

1955 à 1960 / Avec son premier roman, Ragazzi Di Vita, il fait rentrer le dialècte, le romanesco, langage des voyous des quartiers pauvres dans la littérature italienne. Le roman fait scandale mais remporte un grand succès. Fellini ou Bolognigni lui demandent des scènes avec ce romanesco !

Il quitte enfin son poste d’enseignement pour pratiquer pleinement sa passion. Il devient ami avec Moravia et Elsa Morante avec qui il fait de grands voyages.

1961 à 1963 / Premier film à 39 ans avec Accatone, puis vient vite Mamma Roma et La Ricotta

1963 à 1965 / Le réalisateur s’installe dans le quartier moderne de l’EUR à Rome. Il tourne en Italie l’Evangile selon Saint Matthieu.

Le film est projeté à Paris dans Notre Dame, après la rencontre avec Jean Paul Sartre.

1966 à 1970 / Il écrit six pièces de son théâtre ; il fait scandale en critiquant les CRS. Découvrant NY et Paris, il rencontre de grands intellectuels parisiens des années 60.

1970 à 1975 / Pasolini habite dans deux maison désormais à une heure et demi de Rome. Une maison d’écrivain et une autre de peintre. Provocateur, et dénonciateur, il continue de s’attaquer à la presse et à la politique. Il entreprend Salo ou les 120 jours de Sodome qu’il peine à terminer avant son assassinat en 1975.

Rome est le fil rouge de cette exposition et de la vie de Pasolini. Elle devient matière à réflexion, lieu de tournage en périphérie.

L’exposition est dense et est sans doute pour un public averti et passionné de cinéma. La cinémathèque propose de déambuler à travers objets, écrits, photos, peinture et tous supports autour duquel l’artiste aux milles facettes a pu apprécier et rendre la capitale italienne belle et éternelle.

Merci à la cinémathèque et à Groupama, grand mécène pour la cinémathèque de m’avoir invitée pour le vernissage.

 

Pasolini Roma
À partir du 16 octobre jusqu’au 26 janvier 2014
Lu, Me à Sa, 12 – 19h,
nocturne le jeudi jusqu’à 22h
Di 10h–20h
Fermeture le mardi, le 25 décembre et le 1er janvier
Plein tarif : 10€
Tarif réduit : 8€
Moins de 18 ans : 5€
Forfait Atout Prix : 7€
Libre Pass : Accès libre
Exposition + Musée : 12€
Cinémathèque
 

Foncez voir le site www.pasoliniroma.com pour flâner virtuellement dans la Rome de Pasolini !!!

 

 

 

 

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Cecile 19/11/2013 at 11:43

    Penses-tu que l’expo est accessible sans connaître l’oeuvre de Pasolini?

    • Le Polyèdre
      Reply Le Polyèdre 19/11/2013 at 20:31

      Comme je disais dans l’article, l’expo est pour moi pour un public averti. Après si tu es curieuse et en soif d’apprendre, c’est pour toi !!!

    Leave a Reply