CREATEUR, LIFESTYLE, RENCONTRES

RENCONTRES #10 JANETH, CÉRAMISTE

17/11/2015

rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-visuel

Ce sont de douloureux évenements qui nous ont tous atteints ces derniers jours. C’est notre joie de vivre, de boire, de se faire plaisir qui ont été touchés. Mes pensées sont orientées vers ceux qui pleurent leurs proches.

J’ai rencontré Janeth il y a déjà près de 3 semaines. Elle est céramiste. Depuis nous avons échangé pour exprimer chacune notre tristesse face à cette tragédie.Cette visite chez elle dans le 13 ème était très chaleureuse. Tout de suite, on décide de se tutoyer. On échange et on apprend à se connaître au fil des questions et des choses que je vois dans son atelier. Son accent hispanique rend encore plus convivable cette rencontre. Son travail est minutieux, précis et doux à la fois. Sa signature qu’elle grave à l’arrière de ces créations marque chacune de ses œuvre par le dessin d’un chien husky qui donne le sourire.

Pour connaître d’avantage son métier d’artisan d’art je lui ai posé quelques questions.

rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-7rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-6rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre_18rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre_5

01 / Pour commencer, quelle est ta formation professionnelle ?

Beaux arts d’abord, orientée sur le travail de la terre et le métal.

02 / Comment ce métier de céramiste t’es venue ?

Après avoir expérimenté et travaillé avec plusieurs matériaux, la souplesse plastique de la terre, les possibilités infinies en termes de recherches, tant dans la forme, les couleurs et l’exploration technique, m’ont donné le moyen d’expression qui me convient le plus.

03 / Tu travailles majoritairement le grès, au four électrique, peux-tu nous rappeler les étapes du processus d’un objet .

La pièce est mise en forme manuellement par la technique des plaques. Le dessin est ensuite tracé sur la terre, pour faire une découpe du graphisme et réaliser des inclusions d’engobe de la couleur opposée.

Une première cuisson est réalisée à 1050°C, ce qui permet de retravailler une dernière fois le dessin, afin d’affiner et préciser les traits, ensuite une couche d’émail transparent est appliquée, pour rehausser le dessin et protéger la pièce la rendant imperméable, la cuisson finale est faite à 1280°C.

rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre_1rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre_2rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-3rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-8rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-4

04 / Tu es partie au Japon pour suivre des cours de grands céramistes, peux tu nous en dire plus à ce sujet ?

Je suis restée quelques mois dans l’atelier de Maître « Sensei » Ohi à Kanazawa, où j’étais immédiatement intégrée à la vie de l’atelier, pour bénéficier de l’expérience de gens qui y travaillent ainsi qu’être introduite aux subtilités de la culture japonaise.

05/ Tes créations toutes produites en petite quantités évoluent entre commandes, initiatives personnelles et collaborations ?

Une grande partie de la production de l’atelier est faite de pièces uniques, parfois je reprends un graphisme pour faire des variations mais par la nature même de sa fabrication, chaque pièce est unique, avec son identité propre.

Dans le cas de commandes un dialogue et des échanges nécessaires sont les étapes clés pour aboutir à un projet en commun qui soit en accord avec mon travail et satisfaisant pour l’auteur de la commande.

06 / Ton travail, est très minutieux et précis dans les motifs et le graphisme, prépares-tu à l’avance ces esquisses à partir de croquis ?

Absolument, je dessine tout le temps, que cela ait directement à voir avec une pièce en cours, de futures pièces potentielles, ou non.

rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-9rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-11rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-12rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-13rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-23

07 / Où peux t-on trouver / acheter tes pièces ?

À la Maison des Métiers d’art à Pézenas, boutique en ligne http://janethcousin.tictail.com/, en visitant mon site internet http://www.janethcousin.com/ et me contacter directement, et bien sûr rendez-vous à ma prochaine expo au salon Ob’art du 20 au 22 novembre à Paris pour commencer avec mes dernières créations !

rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-14rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-15rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-16rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-17rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-19rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-20rencontres-janeth-cousin-ceramique-ateliers-art-de-france-by-le-polyedre-21

08 / Tu es née en Colombie, te sers-tu de cette culture comme source d’inspiration ?

J’ai fait une partie de mes études en Colombie, je garde de cette période l’exigence et rigueur que m’ont enseignées mes professeurs, ensuite ma vie professionnelle en tant que céramiste je l’ai faite en France, nourrie de la riche expérience de rencontres de gens et d’autres cultures.

09 / Quelles sont tes sources d’inspirations, des artistes que tu aimes dans différents domaines ?

Le recueil de nouvelles  » Le système périodique  » de l’écrivain italien Primo Levi. L’auteur, ancien chimiste, établit des relations extrêmement fortes entre la matière minérale – les éléments du système périodique – et l’humanité, la matière humaine.

Le photographe japonais Daido Moriyama, la profondeur du noir et blanc qu’il a travaillé toute sa vie.

L’artiste dissident chinois Ai Weiwei, dont j’admire la lucidité impertinente.

Le parcours et le travail de Fabienne Verdier.

Tous les films des frères Cohen !

10 / Quels sont tes derniers voyages ?

Je suis passée en Italie cet été, destination Bologne, grande métropole régionale depuis le Moyen-Âge, superbe et toujours aussi accueillante.

11 / Tes coups de cœur expo ?

Une halte à l’Exposition Internationale de Milan, où j’ai été étonnée par le pavillon chinois Vanke (de Canton), dessiné par l’architecte américain Daniel Libeskind. Son volume à courbures complexes est entièrement enveloppé de 4400 dalles carrées toutes identiques, en céramique émaillée de très grande taille (60x60cm) : tonalités, irisations et reflets variant en fonction de la lumière.

12 / Des bonnes adresses à Paris ou ailleurs à nous révéler ?

Comme j’habite en bordure du proche quartier chinois, c’était plus facile pour moi d’y découvrir des lieux habités d’un esprit particulier. Cela commence par une supérette asiatique toute en longueur dans l’avenue de Choisy où on trouve les fruits, légumes, produits alimentaires, ustensiles les plus divers…

Ensuite il y a la librairie You Feng de la rue Baudricourt… où j’ai trouvé en fouinant beaucoup de peintres chinois inconnus des librairies et bibliothèques classiques. Toujours à Paris, il y a aussi le Phénix, une librairie qui propose sur trois niveaux des ressources de tout l’Extrême Orient…

À Bologne, il y a deux rues alignant des traiteurs dans le centre médiéval du Quadrilatère, des étalages de produits et d’ambiances somptueux.

 

Article en collaboration avec Ateliers d’Art de France

Janeth Cousin

Céramiste

http://janethcousin.tictail.com/

http://www.janethcousin.com/

Janeth sera présente au Salon Ob’Art du 20 au 22 novembre 2015 à Paris à :

l’Espace des Blancs Manteaux
48, rue Vieille du Temple
75004 Paris
Métro Saint Paul / Hôtel de Ville / Rambuteau

Si vous souhaitez voir plus de créations de Janeth et de tous les artisans d’art présents au Salon Ob’Art, vous pouvez télécharger votre invitation gratuite pour le salon avec le code OBPAPOLYEDRE sur http://acces.paris.salon-obart.com/

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Rory 18/11/2015 at 05:58

    Très intéressant cet entretien, et elle fait du beau boulot !

    • Le Polyèdre
      Reply Le Polyèdre 29/11/2015 at 16:08

      Son travail est très beau !!!

  • Reply marine favennec 23/12/2015 at 15:42

    Je n’avais pas encore posté pour commenter vos différents entretiens au métier d’art, donc je voulais vous remerciez pour cette initiative: la découverte de matériaux différents, les formations, la découverte de jeunes artistes bref je trouve ces articles excellent! J’espère que vous continuerez à nous faire découvrir des métiers de l’artisanat et de création 🙂

    (et moi qui pense à une reconversion, cela m’inspire beaucoup!)

    Bonne fête!

  • Leave a Reply