EXPOSITION, LIFESTYLE

1925 ART DECO

27/10/2013

| QUAND L’ART DECO SÉDUIT LE MONDE |

1925, quand l’Art Déco séduit le monde est l’expo phare de la Cité de l’architecture. /// PROLONGATIONS JUSQU’AU 3 MARS ///

1925 est une date clef pour l’histoire française car l’Exposition des Arts Décoratifs et industriels modernes met en avant la démonstration d’une certaine puissance. Cette exposition marquera l’apogée du mouvement et influencera le monde entier. Elle mettra en avant des architectes comme Henri Sauvage, le couturier Paul Poiret, la peintre Tamara de Lempicka, Coco Chanel…Elle a permis ainsi à de nombreux architectes et sculpteurs de s’étendre à l’international sur des chantiers de grandes envergures.

L’Art Déco arrive peu à peu à se faire une place quand l’Art Nouveau incarné par Guimard se rend faible et est de plus en plus appelé l’art nouille ou vermicelle.

Le progrès est partout dans le quotidien et le bouleverse. La notion de modernisme se retrouve dans l’aviation, le développement de l’automobile et des grands magasins, de partout et à toutes les échelles. Les congés payés font apparition, le logement hôtelier est marqué par ce courant architectural.

Les gens aussi changent, la femme devient plus moderne : coupe courte, cigarette à la bouche. Elle se rend indépendante. Les couturiers inventent le sportswear.

L’Art Déco a marqué tous les arts et toute une époque.

Les différentes salles de l’exposition traitent de thème différents comme les architectes et les motifs Art Déco, L’exposition internationale des Arts Décoratifs en 1925, Les expositions internationales, le mouvement dans le monde.

Une exposition accessible pour tous, assez dense et bien renseignée sur les années 1010 à 1940.Les nombreux jolis dessins sur papier fait à la main, mobiliers, maquettes,objets, photos, sont des merveilles à regarder !!! L’exposition montre bien les caractéristiques de ce style qui a réunit des artistes, sculpteurs, couturiers, architectes autour de formes géométriques, de lignes claires et pures qui feront le symbole de la modernité.

1927. Immeuble pyramidal à gradins « Giant Hôtel », Paris, 7e : perspective aérienne – Henri Sauvage – © Fonds Sauvage. SIAF/Cité de l’architecture & du patrimoine/Archives d’architecture du XXe siècle/

1928-1931. Réaménagement du magasin des Chaussures Raoul, rue de Rivoli, Paris 4e : pers. de la devanture – Charles Adda – © Fonds Charles Adda. SIAF/Cité de l’Architecture & du Patrimoine/Archives d’architecture du XXe siècle/

1927-1931. Immeuble d’habitation, square Gabriel-Fauré et rue Legendre, Paris 17e : perspective – Henri Sauvage – © Fonds Sauvage. SIAF/Cité de l’architecture & du patrimoine/

N.d. Galerie marchande, n.l. : perspective – WYBO Georges – © Fonds Wybo. SIAF/Cité de l’architecture & du patrimoine/

1920-1931. Établissement de bains de mer dit « Bains pompéiens », Deauville : élévation des cabines – Charles Adda – ©Fonds Charles Adda. SIAF/Cité de l’Architecture & du Patrimoine/

1925. Exposition internationale des Arts Décoratifs Modernes, Paris. Pavillon « Primavera » : étude en élévation pour la façade principale – Henri Sauvage – © Fonds Sauvage. SIAF/Cité de l’architecture & du patrimoine/

1925.  Pavillon « Primavera » à l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes. Vue d’une perspective extérieure (cliché anonyme). – Henri Sauvage – © Fonds Sauvage. SIAF/Cité de l’architecture & du patrimoine/

1931. Grands magasins Decré, Nantes : vue de la façade achevée à l’angle des deux rues (cliché anonyme) – Henri Sauvage, L.-M. Charpentier et L. d’Escrivant – © Fonds Sauvage. SIAF/Cité de l’architecture & du patrimoine/

Tasse à café et sous-tasse -1933- Réédition de 2007 d’après le modèle original– Jacques-Emile Ruhlmann (1879-1933) – Sèvres, Cité de la céramique- © RMN-Grand Palais (Sèvres, Cité de la céramique)

Vase « de Blois » à panse tronçonnique et col court – porcelaine dure – Sèvres, Cité de la céramique – (C) RMN-Grand Palais (Sèvres, Cité de la céramique) – © Martine Beck-Coppola

Vase « Aubert » n° 25, à décor or et plâtre sur fond vert – porcelaine tendre – Sèvres, Cité de la céramique – (C) RMN-Grand Palais (Sèvres, Cité de la céramique) – © Martine Beck-Coppola

Profil de femme – 1924 – LEPAPE, Georges (1887-1971) – Dessin Crayon, lavis et encre – © Musée des Années 30 (M-A30), Boulogne-Billancourt

Les Iris bleu, – 1899, Edward Colonna pour les Établissements Bing – Satin faconné – Retissage contemporain par la Manufacture de Soiries Prelle, Paris © Manufacture de Soiries Prelle, Paris

Pigeons à la vasque fleurie, 1925, par Henri Stephany pour le Pavillon du Collectionneur de Jacques-Émile Ruhlmann – Damas toile violet – Retissage contemporain par la Manufacture de Soiries Prelle, Paris – © Manufacture de Soiries Prelle, Paris

 

1925, quand l’Art Déco séduit le monde
du 16 octobre 2013 au 17 février 2014 PROLONGATIONS JUSQU’AU 3 MARS
Cite de l’architecture – Métro Trocadéro
9 euros – 6 euros réduit
11h-19h
nocture le jeudi 21h
fermé le mardi

 

 

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Sheily 28/10/2013 at 15:49

    Troisième billet que je lis sur cette expo. Il faut impérativement que je m’y rende !

    • Le Polyèdre
      Reply Le Polyèdre 28/10/2013 at 22:44

      Ca vaut le coup, en plus l’expo est accessible pour tous, pour un public averti ou non !

  • Reply Mathilde, les Mots devant soi 28/10/2013 at 22:22

    Très joli post sur cette période phare de la création et de l’architecture ! 🙂

    • Le Polyèdre
      Reply Le Polyèdre 28/10/2013 at 22:45

      Merci !!!

    Leave a Reply