ASIE, VIETNAM, VOYAGES

Voyage au Vietnam : mon itinéraire de 2 semaines de Hanoi à Saigon

02/06/2019


Au mois de février de cette année, je suis partie au Vietnam. Pour commencer ces carnets de voyages consacrés à chacune de mes étapes, il me semblait intéressant de vous donner une vision plus générale de notre voyage au Vietnam. Le pays est très étalé du Nord au Sud et en deux semaines, il a fallu faire des choix car le pays regorge d’endroits absolument à faire mais en deux semaines, impossible de tout voir.
Nous avons pu avoir une bonne idée du pays en le traversant du nord au sud, de Hanoï à Ho Chi Minh City (Saigon). Voici donc un petit résumé pratique qui je l’espère pourra vous aider si vous planifier un voyage au Vietnam.

L’itinéraire de 2 semaines au vietnam : du nord au sud

Le territoire se divise en 3 régions distinctes : le Nord, le Centre et le Sud.
Le Viêtnam est un pays très étendu du Nord au Sud, et les possibilités de combinaisons sont sans fin. Au lieu de nous concentrer sur une des régions, nous avons préféré avoir une vision d’ensemble du pays en parcourant le pays du Nord au Sud, différents sur les plans géographique, historique, culturel et climatique.

Il faut compter un minimum de 12 jours pour découvrir le pays, étalé du nord au sud sur une distance de près de 1 800 km. Nous avons voyagé 2 semaines mais l’idéal est plutôt 3 semaines pour espérer voir les sites et les villes les plus importantes du pays.

Jour 01 Arrivée tôt le matin. Visite de Hanoi, nuit à Hanoi
Jour 02 Visite de Hanoi, nuit à Hanoi
Jour 03 Départ pour la baie d’Halong. Nuit sur un bateau sur la baie.
Jour 04 Croisière sur la baie d’Halong et Tu Lang. Retour sur Hanoi et visites avant départ en train de nuit pour Hué.
Jour 05 Arrivée à Hue tôt le matin. Visite de Hué et de ses environs. Nuit à Hue
Jour 06 Visite de Hué et de ses environs. Nuit à Hue
Jour 07 Départ pour Hoi An en train jusqu’à Da Nang, puis bus jusqu’à Hoi An. Visite de Hoi An. Nuit à Hoi An.
Jour 08 Visite de Hoi An et de ses alentours. Nuit à Hoi An.
Jour 09 Visite de Hoi An et de ses alentours. Nuit à Hoi An.
Jour 10 Départ en avion pour l’île de Phu Quoc. Nuit sur l’île.
Jour 11 Plage. Nuit sur l’île.
Jour 12 Plage et location de scooter. Nuit sur l’île.
Jour 13 Départ en avion pour Saigon. Visite de la ville. Nuit à Saigon.
Jour 14 Départ pour la France.

Mon voyage au Vietman

Voyage au Vietnam, mon itinéraire du Nord au Sud pendant 15 jours.

Voyage au Vietnam, 3 jours à Hanoï, le cityguide complet

Voyage au Vietnam, une croisière sur la baie d’Ha Long

Voyage au Vietnam, 2 jours à Hué, le cityguide complet

Les autres endroits que j’aurais aimé visiter

Le nord du pays et les rizières
Les villes d’altitudes près de la frontière chinoise
La baie d’Halong terrestre et Ninh Bình
Le Delta du Mékong

Hanoi

Débarquer après12 heures d’avion dans cette ville est une expérience à part entière. On sent le mélange entre le nouveau dynamique en Asie et l’ambiance exotique d’une des plus vieilles villes en Asie.
Hanoi « la ville en deçà du fleuve » est située sur le delta du Fleuve Rouge qui va se jeter dans le golfe du Tonkin, Hanoi est la capitale du Vietnam. Hanoi est restée authentiquement vietnamienne bien que forgée par deux cultures, chinoise et française, qui ont apporté le caractère unique de la ville. Son Vieux-Quartier est vraiment authentique avec ses rues de corporations (argentiers, poissonniers, médecine traditionnelle…). J’ai passé la majeure partie de mon temps à flâner dans ce quartier des 36 corporations, non loin du lac Hoan Kiem.

J’ai adoré visité les monuments tels que pagodes et musées comme notamment le Mausolée Ho Chi Minh, dernière demeure du père du Vietnam ou bien le Temple de la Littérature.
Et puis la nourriture… Un délice… comme son célèbre Bun chà, spécialité de la ville.

Je suis restée 2 jours et demi. C’est le minimum selon moi pour sentir la ville.

Voir l’article consacré à Hanoï.

les rues de Hanoi

Dans la vieille ville, les vendeurs s’installent sur le trottoir de rues, les habitants aux chapeaux coniques se déplacent en bicyclettes, les étals au marché sont inondés de couleurs toujours plus éclatantes entre épices, fruits et fleurs…

l

Croisière sur la baie d’Halong, et Lan Ha

Je quitte Hanoi pour la baie d’Ha Long.
Apres deux heures de routes en van, j’embarque donc pour une croisière de deux jours.
C’est l’un des paysages les plus célèbres d’Asie. Environ 2000 pains de sucres de toutes formes émergement de l’eau. Un spectacle mythique !
Je vous conseille de bien vous renseigner sur le choix de votre jonque hôtel. Pour ma part, j’en ai choisi une petite avec très peu de cabines, Orchid House. L’itinéraire de ce bateau s’est entendu jusqu’à la baie de Lan Ha où seuls les petits bateaux sont autorisés à y aller. C’est en endroit où il y a donc moins de gros bateaux et de touristes.
Car oui l’impact du tourisme a fait beaucoup de mal à ce site naturel magnifique notamment sur l’écologique et la pollution des eaux.
Au programme de ces deux jours : une bonne déconnexion après deux jours intensifs à visiter la capitale du Vietnam. Du repos sur la bateau avec une sortie sur l’île de Cat Ba qui reste majoritairement habitée par des pêcheurs et des paysans. L’île dispose d’un parc national où l’on peut visiter notamment la grotte de Trung Trang longue de 350 mètres.

Voir l’article consacré à la baie d’Ha Long

Hue

Direction le centre du pays avec Hué. Je me rends dans cette ville en train couchette de nuit depuis Hanoi. Il y a plusieurs catégories de train couchettes et des réservations en ligne sont possibles.
En plus des trains couchettes classiques ( qui sont très biens mais complets lors de la réservation), il y a aussi des wagons spéciaux rattachés au train. Ils sont plus destinés aux touristes car un peu plus confortables ( j’ai fait le classique aussi et avec celui là et je n’ai pas vraiment vu la différence à vrai dire, seulement dans les sanitaires …). Je vous conseille dans tous les cas de prendre des cabines des 4 et non de 6 personnes. La réservation a donc été prise avec les trains Livitrans Express. A bord : draps fournis, prises et climatisation.
Après 13h30 de voyage, me voici dans la capitale du pays sous la dynastie des Nguyen, entre le 19ème siècle et 1945. Hué possède un impressionnant patrimoine historique et culturel. Classé au patrimoine mondiale de l’humanité, cette cité féodale est selon moi une étape importante lors d’un voyage au Vietnam.
La première journée a d’abord été consacrée à la visite du coeur de la ville : entourée de larges douves, s’étend la Cité Interdite. Bien qu’elle est été détruite par les bombardements américains, la citadelle contient encore de nombreux trésors.
La deuxième moitié de la journée, je suis partie un peu hors des sentiers battus, à 25km au Nord de Hue, près de la lagune de Tiam Giang.
On est partis à moto, mon compagnon, la guide et moi, chacun avec un chauffeur. J’ai traversé de beaux villages traditionnels au milieu des rizières, aller à la rencontre de locaux chez eux, embarquer avec un pêcheur sur la lagune, fait du vélo au milieu des rizières… Une très belle immersion proposée par Comptoir des Voyages. Un de mes plus belles expériences du voyage où je me suis sentie au plus près du quotidien des habitants. J’en reparlerai plus longuement dans un article consacré à mes deux jours à Hué.

Le 2ème jour, on part à l’extérieur de la ville, en scooter pour aller voir les tombeaux impériaux au sud de la ville. Il y en a beaucoup, je décide d’en faire 3 : Minh Mang, Khai Dinh, Tu Duc et terminer la journée par la pagode Thien Mu et le marché de Dong Ba.

Les 2 jours dans cette ville étaient parfaits.

voir l’article consacré à Hué

Hoi An

Départ pour Hoi An, d’abord en train pour Da Nang, puis j’ai pris un bus local jusqu’au centre de Hoi An.
Toute la ville est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Située sur l’une des routes maritimes du commerce de la soie, Hoi An a longtemps attiré les riches marchands d’Asie et d’Europe. Pleine de charme, cette ville a la particularité d’offrir un incroyable mélange de styles qui fait partie des curiosités à découvrir lors d’un voyage au Vietnam.
C’est un des villes les plus charmante du pays. Mais victime de son succès, elle est vite assaillie de touristes. Le seul conseil que je puisse vous donner pour profiter de la ville sans touristes est de se lever tôt. Vers 7h30-8h00, vous verrez la ville comme jamais : magnifique. Peu après 9h30, les touristes commencent à arriver.
Dans la vieille ville, les rues commencent à être piétonnes à 9h du matin. Avant cette heure, ces rues peuvent accueillir les scooters mais cela n’est vraiment pas gênant. Au contraire, on voit beaucoup plus le centre de la ville appartenir à ses habitants.
Toute la ville est d’une photogénie folle : rivières, maisons aux enduits jaunes, belles maisons de marchands…
La plupart des hôtels proposent des vélos gratuitement à disposition pour ses clients. Après les visites matinales de centre de Hoi An, l’idée est de pouvoir facilement sortir de la ville où pas mal de chouettes endroits sont situés à moins de 5km, tout à fait possible à vélo comme la plage de An Bang, le village et ses cultures biologiques Tra Que…

Pour ralentir un peu le rythme du voyage, 3 jours et 3 nuits me semblent parfaits pour la visite de Hoi An et de ses alentours.

Phu Quoc

Il s’agit d’une île tropicale à l’extrémité sud du Vietnam, dans le golfe de Thaïlande. Longue de 50km et large de 20km c’est la plus grande île du Vietnam. L’île connait une expansion grandissante depuis quelques années à cause du tourisme. Le choix d’un hôtel Eco responsable semble être le meilleur choix sur l’île. Le Mango Bay est situé sur la côte Sud Ouest de l’île de Phu Quoc.
Ici, pas de fenêtres, tous les cabanons sont ouverts sur la nature. Il n’y a pas de climatisation, frigo et télévision, ni piscine. Les bungalows sont disséminés dans de beaux jardins fleuris luxuriants. La salle de bain donne totalement sur l’extérieur et la nature. Les matériaux utilisés sont pour l’essentiel le bambou et le bois brut.
3 jours de farniente dans cette adresse de rêve dénichée par Comptoir des Voyages.
Au programme : manger les pieds dans l’eau, cocktails au coucher du soleil, baignade dans les eaux chaudes du Golfe de Thaïlande, yoga au petit matin face à la mer.
Nous avons pris un scooter une journée pour une escapade à une heure de notre hôtel. La route pour se rendre sur de belles plages n’a pas grand intérêt, hormis de beaux champs de poivriers, spécialité de l’île.
En revanche, tout est mignon quand on quitte la route d’asphalte pour prendre des pistes à la terre rouge, dernières traces d’un Phu Quoc sauvage et rural. On a fait un petit stop à la plage Star fish où l’on a pu observer plein d’étoiles de mer au bord du rivage, puis faire un tour au village authentique de pêcheurs, Rach Vem où des maisons sur pilotis abritent près de 1000 habitants.

Saigon

Dernière étape, un peu rapide, pour ce voyage au Vietnam. Après 3 jours sur l’île tropicale de Phu Quoc, on rejoint Ho Chi Minh City en avion. Changement de décor, un grande ville en total développement, pleine d’énergie. Cela n’a rien à voir avec Hanoi, qui est plus authentique et plus esthétique. Ici c’est une ville qui vit à 100 à l’heure. J’aurais aimé rester plus longtemps pour en découvrir un peu plus sur cette ville dynamique, jeune et trépidante !
Mais en en une journée seulement de visite, on a le temps de découvrir la ville et son passé colonial à travers les rues de Dong Khoi et les sites emblématiques du quartier. Toutes les attractions touristiques sont plutôt localisées au même endroit, ce qui est pratique quand on manque un peu de temps : l’hôtel de Ville, l’opéra, la cathédrale Notre-Dame, la poste dont la charpente a été dessinée par Eiffel, le marché de Ben Thanh, des petites adresses hypes de café, le musée des vestiges de la guerre, et même un joli rooftop pour le coucher du soleil.

Quand partir au vietnam?

Difficile de faire une réponse assez précise. Le pays s’étend tellement du nord au sud ( près de 1800km) qu’il y a beaucoup d’écarts de température et de saisons au même moment.
A titre d’exemple, je suis partie les deux dernières semaines de février, et le temps était parfait du Nord au Sud, aucune goutte de pluie, avec des températures clémentes au nord ( 25°C à Hanoi), un peu de brume sur la baie d’Halong ( encore plus joli selon moi…) et des températures de plus en plus chaudes quand on descend au Sud ( 35°C).
Mais on ne peut pas généraliser ce cas là.

  • Au Nord (Hanoi et Baie D’Halong).

De novembre à fin avril-début mai : c’est l’hiver avec des températures douces autour de 15-20°C.

Sur Hanoi, de février à mars, on peut avoir de belles éclaircies .

Sur la baie d’Halong, c’est souvent brumeux, avec du crachin.

De mai à octobre, il pleut et les températures sont parfois très chaudes.

  • Au centre (Hue, et Hoi An)

De septembre à novembre, il y a quelques typhons au nord du pays. A noter que les mois de juillet et aout ont souvent des pluies diluviennes

La meilleure période est de février à mai.
Eviter la période entre novembre et fin janvier où il pleut beaucoup.
La mousson d’été s’étend de mai à novembre.
De mai à aout, ce sont les mois les plus chauds.

  • Au Sud (Saigon)


La meilleure période est de décembre à avril, période sèche et ensoleillée avec le mois de février où il pleut le moins de l’année.
De juillet à septembre, c’est la période la plus pluvieuse.

Aussi évitez d’y aller pendant les festivités notamment aux alentours du Têt, entre fin janvier et mi-février. Le pays est à l’arrêt complet, et les réservations sont parfois chères et compliqués à faire tellement le pays est ralenti.

Comment se déplacer au vietnam?

Voiture

Il est impossible de conduire une voiture à moins d’être expatrié dans le pays. Le mieux est de louer une voiture avec chauffeur.

Scooter


La conduite d’un scooter est tolérée mais en cas d’accident, vous ne serez pas couvert par votre assurance. Il faut souvent un permis de conduire internationale qui n’est pas vraiment demandé lors de votre demande de scooter…
Évitez clairement de louer un scooter dans les grandes villes. La circulation est souvent assez chaotique et très dense.

Taxi


Idéal pour les petites courses. Il existe de nombreuses compagnies privées et publiques dans les grandes villes. Prix en dôngs affichés au compteur. C’est le moyen le plus fiable pour se déplacer, mais pas forcément le plus rapide à cause des embouteillages dans les villes.
Attention, certains compteurs sont parfois trafiqués, pas de paranoïa tout de même.
Si vous voulez des temples isolés comme ceux à Hué par exemple, renseignez auprès de votre hébergement ou directement auprès d’un chauffeur de taxi. Les taxis peuvent être affectés à l’heure, demi journée…

Bus


Le moyen de transport le moins cher.
Bus locaux, bus de luxe ou bus couchettes, il y en a partout et pour tous les goûts.
Il existe plusieurs compagnies comme Phuong Trang ou encore Mai Linh.

Train


Le réseau s’améliore de mieux en mieux au fil des années. Les trains express reliant Hanoi à Ho Chi Minh Ville sont les express de la réunification. Les voyages sont lents. Le voyage entre les deux villes principales se fait entre 31h et 36h.
En tous cas, pour se rendre de Hanoi à Hue, je peux vous conseiller de prendre le train de nuit.
Il existe plusieurs sites internet pour consulter et acheter les billets.
Les trains SE sont les plus rapides, les TN les plus lents.
vr.com.vn
vnrailways.com
baolau.com

Ce qu’il faut savoir c’est qu’il existe plusieurs classes :
hard Seat ( siège dur) à soft Seat ( siège mou ), puis il y a les compartiments couchettes avec les hard Berth ( un compartiment à 6 couchettes sans porte) et les soft Berth ( un compartiment avec 4 couchettes avec porte)
Il existe aussi des wagons spéciaux, plutôt réservés pour les étrangers, pour les voyages de nuit. Les compartiments sont plus luxueux et plus confortables comprenant 2 à 4 couchettes. Ces wagons portent le nom de Livitrans Express, Violette, Sapaly…
Le mieux est de réserver au moins la veille et plusieurs jours avant pour les trains couchettes pour être sur d’avoir une place.

Concernant les prix, cela peut vite monter. J’étais assez étonnée du prix. A titre d’exemple, pour un Hanoi-Hue comptez 58 euros environ pour les wagons plus luxueux ( Violette et Livitrans Express), comptez 32euros environ pour les soft Berth.

Vélo


Dans les villes plates, le vélo est un bon moyen de visiter en toute liberté.

Que manger & que boire au vietnam ?

La nourriture vietnamienne est fine, légère, et très variée. Elle utilise moins de sauces que la cuisine chinoise, mais plus d’herbes et de légumes.
On y trouve beaucoup de plats parmi eux :
Le pho : soupe de nouilles de vermicelles de riz originaires du Nord. Le bouillon est obtenu en y faisant bouillir des os, du gingembre et du nunc mam. On y ajoute des lamelles de boeuf ou de poulet avec de la coriandre, anis, épices. On y rajoute souvent un filet de citron vert, piment et sauce..
Nem : crêpes de riz frite contenant vermicelles transparents, porc, oignons, champignons. Il existe aussi d’autres versions, notamment végétariennes.
Cha Ca : un des spécialités du Nord. Il s’agit d’un filet de poisson frit servi avec vermicelles de riz, des herbes aromatiques ( beaucoup d’aneth notamment…) des cacahuètes grillées… Plat un peu plus onéreux que les autres.
Banh Bao : pâtisserie originaire de Chine mais que les vietnamiens prennent le plus souvent au petit déjeuner ou au gouter. C’est une brioche cuite à la vapeur, farcie de viande de porc, d’oignons, de champignons noirs et un morceau d’oeuf dur.
Banh Mi : deformation phonétique de pain de mie. C’est un sandwich hérité de l’époque coloniale. A l’intérieur d’une baguette croquante, on y trouve un peu tout ce qu’on veut : viande grillé de porc, carottes râpées, coriandre, sauce soja, salade… Un pur délice, surtout ceux présents au Sud du pays.
Cau Lau :originaire de Hoi an est une soupe cuisinée à base de nouilles de riz, de fines tranches de porc, d’herbes aromatiques, le tout recouvert d’un délicieux bouillon et de crackers de riz.
Mi quang:Ce n’est pas une spécialité de Hoi An mais de la province de Quang Nam. Ce plat se compose de nouilles de riz au curcuma, de viande, de crevettes, d’un oeuf, d’herbes aromatisées et de noisettes. C’est toujours accompagné par une galette de riz croustillante.
Tao Pho + Tran Chau : ll s’agit d’un encas préparé à partir de tofu très mou servi chaud avec gingembre…
Banh Xeo : Il est réalisé comme une crêpe faite à base de farine de riz et de curcuma, pliée en deux et garnie avec de la viande de porc en tranche ou hachée, des crevettes, des graines et des germes de soja. La variante à Hue est le Ban Khoai.
Nem Lui : cette savoureuse spécialité de Hué est réalisée à base de porc hachée et de couenne qu’on fait cuire au barbecue, autour de bâtons de citronnelle. On déguste cette petite merveille dans du papier de riz avec de la salade, des légumes marinés.
Bun Cha : spécialité de Hanoi, est un mélange de viande de porc grillée, de salade croustillante et de vermicelles de riz, tous unis par une sauce légère et riche en goût.
Pho Chien Phong: Techniquement, Pho Chien Phong sont des nouilles de riz carrées frites servies sur une sauce et garnies de bœuf et d’herbes vertes sautées, on en trouve plus à Hanoi
Banh Cuon : ce sont des raviolis vietnamiens à base de farine de riz, farcis à la viande de porc haché et aux champignons noirs et parsemés d’oignons frits, qui se dégustent chauds et arrosés de sauce nuoc mam préparé, accompagnés de lamelles de mortadelle vietnamienne de germes de haricots mungo et de coriandre fraîche.

Attention à ne pas boire l’eau du robinet. Ne prendre que des bouteilles d’eau encapsulées. Le thé est la boisson nationale. Côté bière, on retrouve des bières locales telles que Halida, Hanoi Beer, ou encore Bia Saigon

Ce qu’il faut savoir sur le Vietnam

  • Votre passeport doit être valable au moins 6 mois après la date du retour
  • Les visas pour le Vietnam sont nécessaires pour tout séjour d’une durée supérieur ou égale à 16 jours. Pas de visa pour les courts séjour. Le mieux est de se renseigner car les procédures de demandes de visa changent régulièrement, tenez-vous informés sur internet.
  • Pensez à prendre une petite pharmacie avec des médicaments basiques et un bon anti moustique ( présence de Zika, et la dengue)
  • Vérifiez que vous êtes à jour sur vos vaccins.
  • Sur place, le mieux pour vous déplacer, chercher quelque chose, c’est de prendre une carte sim à l’aéroport. Cela ne coute peut être que 20 euros environ pour des datas de connexion.
  • Il y a un décalage horaire avec la France de +6h en hiver et de +5h en été
  • Le 110 volts reste le voltage le plus courant mais les immeubles neufs sont munis de 220V. Au nord du pays, les prises sont identiques aux prises françaises. Dans le Sud, les prises américaines sont les plus courantes, munissez vous d’un adaptateur.
  • Ne pas boire l’eau du robinet et veillez à manger de la viande bien cuite, et évitez les crudités si vous êtes sensibles. Ce que j’évite tout le temps, ce sont les coquillages de mon coté. C’est souvent le meilleur moyen de tomber malade. Un coup de chaud, et cela ne pardonne pas.


Voyage Vietnam
15 jours du Nord au Sud

Map Vietnam

toutes les étapes pour votre voyage au Vietnam

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply L&T 02/06/2019 at 22:07

    Complètement dépaysant! Cela semble être un très beau voyage à faire… Les photos sont magnifiques.

  • Reply JungleMae 07/06/2019 at 10:38

    Tes photos sont vraiment superbes ! Ca ne fait que confirmer mon souhait d’aller au Vietnam, j’espère pouvoir y aller en avril prochain.

  • Reply Voyage au Vietnam : 3 jours à Hanoi, le cityguide complet - Le PolyèdreLe Polyèdre 12/06/2019 at 09:28

    […] l’article complet sur l’itinéraire de mes 15 jours au Vietnam. Arrêtons nous à la première étape de ce voyage : […]

  • Reply AuroreVoyage 14/06/2019 at 09:58

    Vous avez bien optimisé votre séjour, et ton article très pratique !
    Ce pays est tellement tout en longueur, les temps de trajet parfois très longs (en bus surtout), c’est pas évident de tout voir. J’y suis restée un mois mais franchement, 2 mois ça aurait été parfait. Je l’avais vraiment bien aimé 🙂

  • Reply Carnets d'Asie 19/06/2019 at 04:07

    Hey !

    Trop cool, les photos sont top ! En effet, il faut revenir pour voir les rizières en terrasse du Nord et ce n’est pas ce qui manque : Mu Cang Chai, Pu Luong, Y ty, Ha Giang…

    Bon prochains voyages 😉

  • Reply Croisière baie d'Halong 23/11/2019 at 03:30

    Très bon article. Le nord du Vietnam a beaucoup de beaux paysages que nous devrions visiter au moins une fois, en particulier la baie d’Halong. Quel bel endroit. Il y a beaucoup de choses à faire, je vous recommande d’essayer le kayak et de profiter des falaises karstiques. Je n’ai cependant pas vu les villages flottants, je ne sais pas pourquoi il n’y en avait pas. Je vous recommande également de consulter quelques-unes des grottes qui se trouvent dans cette zone. J’étais sur un bateau qui offrait de la nourriture et des boissons. Ça vaut vraiment le coup.

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.