ACTIVITES, AUX ALENTOURS DE TOKYO, JAPAN, TATEBAYASHI

Voyage au Japon : Tatebayashi et son festival de carpes pour le Kodomo No hi

05/05/2017

le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori

Aujourd’hui, le 5 mai, deux mois après la fête des filles au mois de mars, et juste après les cerisiers en fleurs au mois d’avril, on célèbre la fête des enfants, nommé le Kodomo No Hi. Le Japon a préservé beaucoup de traditions. A cette occasion, les parents souhaitent à leurs enfants bonheur, prospérité, joie et santé.

le Kodomo No Hi, c’est quoi ?

Le Kodomo No Hi (子供の日) est un jour férié, la fête des enfants ! Il s’agit d’une célébration ancienne qui mélange influences chinoises et culture des samouraïs. Elle est entourée de nombreux rites et symboles.

D’abord, c’était une fête originaire de Chine, la fête des iris, le Tango no sekku, qui a été introduite ensuite au Japon pendant la période Edo. Pendant cette journée, on venait suspendre des petites couronnes de plantes pour conjurer le mauvais sort comme l’iris,et l’armoise. C’était une fête destinée aux garçons. Même si cette fête est consacré à tous les enfants à notre époque, elle est plus tournée encore vers le garçon du fait de son histoire.

Le Kodomo No Hi est un des nombreux jours fériés de 1ere semaine du mois de mai. Au Japon, cette accumulation de jours fériés quasiment consécutifs est nommé la Golden Week. C’est une semaine de vacances pour les Japonais. Le 5 mai clôt un peu cette semaine !

Les festivités du Kodomo no Hi ?

Les carpes, les koinobori

Les bannières en forme de carpes sont devenues le symbole de cette fête. C’est magnifique des les voir voler au vent, très poétique. Le koi, (carpe) représente la force et la préserve rance car ce poisson remonte souvent les rivières à court courant.

On retrouve ces koinobori ( koi carpe et bori drapeau) partout au Japon, dans les parc, devant les maisons, au dessus des rivières. Chaque couleur des koinobori a une signification et représente un membre de la famille. La couleur noire (magoi) est pour le père, le rouge (higoi) est pour la mère, le bleu est pour le fils ainé.

les koinobori et leurs couleurs pendant le Kodomo No Hi à Tatebayashile festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori

Le chimaki, kashiwa mochi…

Le Kodomo no Hi est un fête familiale. On peut manger du Sekihan, du riz avec des haricots rouges, le chimaki, un riz cuit à la vapeur enveloppé dans des feuilles de bambous. Des mochi sont traditionnellement dégustés à cette occasion notamment le kashiwa mochi, des mochi entourés de feuille de chêne.

Gogatsu ningyo

On expose dans l’alcôve de la maison, dit le tokonoma, le Gogatsu ningyo, une petite poupée masculine revêtue d’une armure et des attributs de guerriers comme le casque qui rappelle l’époque des samouraïs…. On vient aussi suspendre mettre devant les portes des branches d’iris pour conjurer le mauvais sort et pour souhaiter le meilleur à ses enfants.

Le festival Koinobori à Tatebayashi

Tatebayashi, dans la préfecture de Gunma, à 60 km au nord de Tokyo a son festival du 25 mars au 7 mai 2017. Tatebayashi Koinobroi No Sato est génial car la ville a disposé plein de jolies carpes un peu partout dans la ville, dans 5 lieux différents. La plupart des sites sont en plus entourés de jolis cerisiers en fleurs. Nous sommes malheureusement arrivés un peu tard pour voir ça mais si vous avez l’occasion d’y aller quand les cerisiers sont en pleine floraison, je pense que c’est à couper le souffle. L’excursion peut se faire aisément en une journée depuis Tokyo. En revanche, certains des sites sont difficilement accessibles en transport en communs, une voiture est préférable pour aller de site en site. En plus de ces carpes, Tatebayashi a aussi un festival des azalées et un magnifique jardin.

le festival des enfants, le Kodomo No Hi à Tatebayashile festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori

Le plus grand nombre des carpes au monde à Tatebayashi !

Le festival est inscrit au Guiness Book des records car ce festival plus de 5000 koinobori. Le lieu qui regroupe le plus de carpes est au dessus de la rivière Tsuruuda-gawa, en plus on a l’impression qu’il y en a deux fois plus grâce aux reflets. Un pur moment de poésie.

5 lieux différents pour le Tatebayashi Koinobroi No Sato

Tsuruuda-gawa River

le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinoborile festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinoborile festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinoborile festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori voyage-japon-festival-kodomo-no-hi-tatebayashi-11

Tsutsujigaoka Park Inn

le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori voyage-japon-festival-kodomo-no-hi-tatebayashi-14 le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori

Morinji-gawa River

le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinoborile festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori

Kondo-numa Marsh

le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinoborile festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori

Tatara-numa Park

le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinoborile festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori le festival des enfants le Kodomo No Hi à Tatebayashi et ses koinobori

Tatebayashi Koinobori No Sato

Tatebayashi,Gunma, à 60 km au nord de Tokyo 

festival du 25 mars au 7 mai 2017

En train

A partir de la ligne Tobu Isesaki

depuis la ville de Tokyo, s’arrêter à Tatebayashi station.

Marcher environ 15 minutes de la gare de Tatebayashi station. pour accèder au premier site

Comptez environ 70 minutes de la gare de Kitasenju.

Certains sites sont peut être plus difficilement accessibles en transports en commun.

En voiture

Environ 10 minutes de l’échangeur Tohoku Expressway Tatebayashi.
Comptez environ 1h40 de route depuis Shinjuku.

retrouvez tous les lieux où voir des carpes à Tatebayashi sur la carte

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Samsha 05/05/2017 at 14:49

    Trop joli, j’adore!

  • Reply Voyage à Tokyo : 4 endroits pour voir les carpes pour le Kodomo No Hi à Tokyo | Le Polyèdre 06/05/2017 at 06:24

    […] Voyage au Japon : Tatebayashi et son festival de carpes pour le Kodomo No hi […]

  • Reply Voyage au Japon : 3 endroits autour de Tokyo où voir des carpes pour le Kodomo No Hi | Le Polyèdre 07/05/2017 at 16:00

    […] Voyage au Japon : Tatebayashi et son festival de carpes pour le Kodomo No hi […]

  • Leave a Reply